Passer de l'impossible au possible

29 juillet 2022 par Équipe médias



Lorsque nous apprenons à découvrir Jésus, nous apprenons que « ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu » (Luc 18.27). 

Ce n’est pas parce que quelqu’un dit que c’est impossible ou parce que quelque chose semble impossible que c’est nécessairement impossible. Par exemple, pendant des millénaires, on pensait qu’il était impossible de marcher sur la lune et pourtant, le 21 juillet 1969, l’américain Neil Armstrong a posé le pied sur la Lune. 

Tout au long de notre vie, nous traversons des situations qui nous semblent impossibles à surmonter, que ce soit dans le domaine de la santé, du travail, des finances, le contexte familial ou encore dans le ministère. Pourtant avec Jésus, les situations qui semblent impossibles peuvent devenir possibles.
 

1. Voir plus grand 

« Après cela, Jésus s'en alla de l'autre côté du lac de Galilée, ou lac de Tibériade. Une grande foule le suivait, parce que les gens voyaient les signes miraculeux qu'il faisait sur les malades. »
— Jean 6.1-2

Le ministère terrestre de Jésus a été marqué par le miraculeux. Lorsque Jésus intervenait dans une situation, il rendait l'impossible possible. Si nous offrons la possibilité à Jésus d’intervenir dans notre vie, cette décision ouvre la porte au miraculeux, le naturel peut faire place au surnaturel. 

À plusieurs reprises, les évangiles nous relatent des évènements où des foules suivaient Jésus à cause des miracles qu’il faisait et, effectivement, Jésus guérissait, ressuscitait, nourrissait des foules, mais tout cela répondait à des besoins temporaires : les personnes qui étaient guéries sont quand même décédées un jour, et malgré la multiplication des pains et des poissons, les gens ont quand même eu faim par la suite.

Il est possible qu'alors que tu lis cet article, que tu traverses en ce moment des situations qui relèveraient du miraculeux. Toutefois, tu peux affronter un combat, être découragé, malade, il se peut que tu aies perdu ton travail ou encore que tu sois dans une « galère » personnelle ou émotionnelle. Si tu ne connais pas encore Jésus, nous voulons t’encourager à le découvrir, non pas seulement pour être secouru dans ta situation, mais pour réaliser qu’il n’y est pas insensible. Oui, nous croyons qu’il peut agir miraculeusement, mais même s'il ne fait pas comme tu l'espères, sache que Jésus demeure à tes côtés.
 

2. Se placer sous l’autorité de Jésus

Aujourd’hui encore, des foules se rassemblent dans des églises à travers le monde. Certaines de ces personnes, tout comme à l’époque du ministère terrestre de Jésus, se rassemblent pour recevoir un miracle, pour vivre une expérience religieuse. Mais il y en a d’autres qui peuvent apprendre à connaître davantage Jésus.

« Jésus monta sur la montagne et là il s’assit avec ses disciples...»
— Jean 6.3

Dans ce passage, le mot grec utilisé pour le verbe « s'asseoir » a le sens de « résider / position d’autorité ». Les disciples étaient « assis » avec Jésus, lui permettant de « résider » dans leur vie, ils se plaçaient volontairement sous son autorité. Découvrir Jésus, c’est réaliser que Jésus n’est pas seulement une expérience du dimanche ni quelque chose qu’on vient puiser lorsqu’on en a besoin. Bien plus que cela, Jésus désire être le Seigneur de notre vie. Les disciples avaient placé leur vie sous Sa seigneurie, c'est-à-dire sous Son autorité, c’est pour cela qu’ils ont vécu une dimension spirituelle bien plus grande que les gens de la « foule », y compris celles du miraculeux et du surnaturel.

Le mot grec pour « disciple » pourrait se traduire par « étudiant, apprenti / quelqu’un qui apprend ». Les disciples, en étant assis aux pieds de Jésus, ont été enseignés par lui tout au long de son ministère terrestre. Aujourd’hui, on pourrait transposer le principe du discipulat par le mentorat. Le « mentoré » se place sous le « leadership » de quelqu’un pour apprendre de lui, il y a un partage de connaissances et d’expériences.

Ce principe de transmission de savoir et de personnes qui marchent dans l’ombre de ceux qui ont réussi est bien connu, que ce soit dans le monde chrétien ou celui des affaires. Par exemple, l'investisseur américain Warren Buffett est très connu et on estime sa fortune à 102 milliards de dollars US. Cependant, bien peu de personnes connaissent Charlie Munger qui a vécu dans l’ombre de ce milliardaire. Pourtant, bien qu’il soit moins connu, la fortune de Munger est tout de même estimée à 2.2 milliards de dollars US (soit 2% de 102 milliards), ce qui n'est quand même pas si mal!

Charlie Munger a « grandi » dans l’ombre de Warren Buffet, il a été son « disciple », ce dernier l'a « mentoré » et Munger a su reproduire une partie des principes qui ont fait la fortune de Warren Buffet.

Que se passerait-il si nous vivions davantage dans l’ombre de Jésus, si nous apprenions de lui et de ses enseignements? Nous ne serons jamais à la hauteur de sa puissance et de sa perfection, mais si nous étions ne serait-ce qu’à 2% de sa puissance et des possibilités infinies de Jésus, nous remporterions certainement des victoires dans nos vies, des forteresses tomberaients, des guérisons surnaturelles se produiraient, etc.

L’impossible peut devenir possible. Non pas parce que nous le méritons, mais si nous marchons dans l’ombre de Jésus qui est capable de tout, pour qui aucune situation financière, tempête, obstacle, attaque ou vallée profonde n'est impossible à surmonter. Rappelons-nous toujours que rien n’est impossible à Dieu (Luc 1.37).

 

________


D'après le message apporté à NV Longueuil.

SI VOUS SOUHAITEZ ÉCOUTER CE MESSAGE, CLIQUEZ ICI.

Vous avez des questions ou des commentaires?
Courriel : blog@nouvellevie.com



Partager

Suivez-nous / top-chretien.svg